OpenFed - General-purpose, multilingual Drupal distribution

Accueil

Leefmilieu-Gezondheid België

Open

Contexte

Les polluants organiques persistants (POP’s) sont des substances polluantes que l’on trouve dans l’environnement, qui résultent de l’activité de l’homme et qui peuvent y rester longtemps, comme les PCB’s et les dioxines. Ils se retrouvent dans tous les organismes vivants et dans les denrées alimentaires comme le poisson, la volaille, les produits laitiers, la viande et les oeufs.

 

Le lait maternel est une matrice très intéressante pour mesurer l’accumulation de ces substances pollluantes dans la population. C’est la première fois qu’une étude représentative de toutes les parties du pays a été réalisée à si grande échelle.

 

Le projet “POP’s dans le lait maternel” cadre très bien dans la mise en oeuvre de la Convention de Stockholm sur les POP’s. Un tel projet reflète les résultats des mesures prises en vue de réduire la pollution environnementale ainsi que la contamination de la chaîne alimentaire. Ce projet servait également à « recadrer » les priorités. Il concernait un nombre très important de substances et  il s’est également intéressé à de nouveaux domaines d’action potentiels.

 

Ce projet représente la contribution belge à la quatrième campagne de l’Organisation Mondiale de la Santé sur ce thème. Au cours de cette campagne, un nombre beaucoup plus élevé de polluants que par le passé , dont les pesticides organochlorés et les retardateurs de flamme, ont été mesurés.

 

Le projet  s’est déroulé à la demande et à charge de la Conférence Interministérielle Mixte Environnement Santé (CIMES), au sein de laquelle siègent toutes les autorités fédérales, régionales et communautaires de Belgique en matière d'environnement et de santé.